Planification intégrée - Trimpact

Trimpact's logo
Trimpact oneliner French
Logo Trimpact
Aller au contenu
Planification du développement intégré et durable
Les plans de développement intégré et durable (PDID) sont la vision commune des différents acteurs impliqués dans ce territoire spécifique. Comme un territoire n’est jamais homogène en ce qui concerne le paysage, de sols, d’utilisation des terres, de population, etc., ce processus de planification doit inclure différents niveaux d’échelle. Le niveau d’échelle le plus élevé, sur le plan d’agro-écologie ou de paysage, est un bassin versant entier. Lorsque les questions politiques jouent un rôle, ce bassin versant devient une partie d’une échelle régionale (par exemple, CEDEAO) ou continentale (Union Africaine). Tous ces plans devraient maintenant être orientés vers la restauration de la Terre. Le niveau le plus bas considéré est le ménage (voir également l’approche PIP ci-dessous). Par conséquent, chaque niveau a ses parties prenantes et les politiques d’un niveau supérieur doivent être prises en compte à une échelle inférieure.
Les parties prenantes créent une vision commune (par exemple lors d’un atelier sur la théorie du changement) pour un territoire donné, et elles formulent les grandes lignes du PDID dans un processus itératif. Elles doivent également examiner et analyser les conséquences des interventions prévues et, si nécessaire, définir des mesures d’atténuation. Une façon de le faire est d’effectuer une Évaluation Environnementale Stratégique (EES), qui comprend également des aspects socioéconomiques, en même temps que la planification.
Les projets en cours sur ce territoire devraient donc, par définition, contribuer à l’exécution du PDID formulé. Du point de vue de la gouvernance, le PDID officiellement approuvé fournit donc également un mécanisme qui permet d’accepter (ou non) un projet de développement pour le territoire concerné. En d’autres termes, les projets individuels peuvent être les pièces du puzzle de la PDID.
Niek van Duivenbooden, directeur fondateur de Trimpact, a travaillé dans le domaine de la planification intégrée de l’utilisation des terres depuis 1984 et a obtenu son doctorat sur la planification de l’utilisation des terres à plusieurs échelles en 1995 sur la base de divers projets en Afrique du Nord et de l’Ouest. Nous en présentons deux exemples ci-dessous.
Planification au niveau de la province
La nécessité d’un partage équitable des ressources naturelles, la réponse à de nombreux défis et la valorisation durable de l’énorme potentiel de la vallée du Sourou (dans la région de Mopti au Mali) ont été les raisons de la création de l’Intercollectivité du Sourou (ICS). L’ICS comprend 26 communes et trois cercles. Elle couvre 15,685 km² et compte une population de plus de 837 000 personnes. L’ICS a décidé d’élaborer un Plan de Développement Intégré et Durable pour le Sourou (PDIDS), qui s’inscrit dans le cadre de son Évaluation Environnementale Stratégique (EES).
Trimpact était depuis juillet 2018 membre de l’équipe qui a élaboré le PDIDS et réalisé l’EES. En mai 2019, la commission interministérielle EES a approuvé l’EES, et l’ICS a adopté le PDIDS officiellement. En juin, le ministre de l’Environnement a délivré le Permis Environnemental qui a sanctionné à la fois l’EES et le PDIDS au nom du gouvernement national.
Plus de détails sont disponibles sur les pages de téléchargement en français et en anglais, et sur le site web de l’ICS (souroumali.org).
Trimpact a également effectué l’analyse de Synergie et d’Alignement, lire plus loin ici.

Trimpact_PDIDS-workshop
Introduction PIP approach, Burundi 2015
Planification au niveau des ménages
Dans la plupart des pays africains, l’augmentation de la production agricole, animale et halieutique est la principale voie de développement vers une vie meilleure. Pour réaliser un changement durable, il est essentiel que les interventions adoptent une approche visionnaire plus intégrée en partant de la situation des paysans (ménages), et que les acteurs établissent un plan d’action réalisable pour concrétiser cette vision. Dans ce processus, il faut les inspirer et investir dans le changement des mentalités des agriculteurs et déclencher leur motivation intrinsèque à investir dans une agriculture durable qui peut générer un revenu décent et contribuer à la restauration de la Terre dans leur environnement direct.
Au cours de la période 2013-2015, Niek a codéveloppé une méthodologie sur la manière dont les petits exploitants agricoles du Burundi pourraient améliorer leur vie. L’essentiel est qu’ils créent une vision de leur plan d’exploitation agricole intégré, qui tous les membres de la famille élaborent et dessinent sur une feuille de papier. Ensuite, elles élaborent un plan d’action concret sur la façon de réaliser cette vision.
La vidéo (en anglais) donne une impression de ce qui est devenu l’approche PIP (voir aussi les documents sur les pages de téléchargement en français et en anglais).
PIP-Burundi-2013
Introduction PIP approach, Burundi 2015
L’approche PIP est une manière novatrice de transformer les petits agriculteurs de subsistance en exploitations agricoles plus productives et plus durables sur le plan écologique et économique. Changer les mentalités des agriculteurs en les motivant à transformer leur réalité par une action collective consciente est au cœur de l’approche PIP. À ce titre, le PIP constitue une fondation pour une agriculture entrepreneuriale et durable. Il s’agit également d’une approche de développement ascendante, les agriculteurs (ménages) devenant ainsi responsables du développement de leur village et de leurs environs. Cette approche est encore en cours de déploiement dans d’autres provinces du Burundi, et d’autres ont également débuté en RDC et en Ouganda.

« Apprendre à quelqu’un à pêcher ne vaut la peine que s’il veut vraiment devenir pêcheur. L’approche PIP motive et inspire les agriculteurs à investir dans leurs terres. Elle leur donne une vision et un plan pour l’avenir, et par conséquent, les terres mentalement fertiles s’ouvrent à une utilisation durable des terres ».

© 2015 - 2021 Trimpact B.V.   Apporter de la valeur à la vie
Retourner au contenu